Mission angle-mort

Mission angle-mort

Chaque année, dans notre pays, une cinquantaine d’accidents dus à l’angle mort se produisent. Des accidents avec des camions et des usagers de la route vulnérables. Normalement, les enfants, un groupe à haut risque, savent qu’ils doivent s’adapter, mais ils n’ont aucune idée d’où se situe le danger. Une journée thématique sur les problèmes de l’angle mort devrait les sensibiliser. C’est pourquoi Jean-Pierre Thiry se rend dans les écoles, accompagné d’un de nos camions. Nous voulions connaître son approche !

Pendant une journée thématique, les élèves des groupes cinq et six regardent d’abord une vidéo sur les accidents dus à l’angle mort. “Ils sont immédiatement immergés dans la réalité”, explique Jean-Pierre. “Après, je leur offre un jeu de tapis sur lequel un réseau routier est représenté. Un certain nombre de situations qui expliquent les risques de l’angle mort.”

Les enfants constatent que même un Héros de la Route ne peut pas avoir tout vu.

Dans la zone angle-mort

Mais, la majorité du temps ils la passent sur et dans le camion lui-même. “Avec les enseignants, je divise les élèves en quatre groupes. Trois groupes se mettent dans les angles morts du camion. Les enfants du quatrième groupe se relaient dans le siège du conducteur. Les enfants dans les angles morts se déplacent et sautent à et hors la vue du conducteur. De cette façon, les enfants constatent que même un Héros de la Route ne peut pas avoir tout vu.

À tour de rôle au volant

Quand chaque enfant a pu prendre place dans le siège du conducteur, le jour thématique prend fin. Tout au long de la journée les enfants reçoivent des explications sur les outils tels que le miroir d’angle mort. “Mais ce que je souligne toujours, c’est que nous sommes tous humains. Il se peut toujours que quelque chose échappe à notre attention. À la fin de la journée les dangers de l’angle mort et les trois conseils les plus importants semblent avoir bien pénétrés. Et la présence d’un « vrai » camion est certainement dans le coup !

3 tuyaux pour nos petits Héros

  • Essayez toujours de garder trois mètres de distance entre vous et le camion.
  • réez du contact visuel. Faites en sorte que le chauffeur de camion vous ait vus. Ne vous mettez jamais à droite du camion.
  • Restez toujours derrière le camion sur les ronds-points, ne passez pas à vélo. Donnez la priorité au camion et évitez les situations dangereuses.

© 2020 Comfort Energy
- Declaration de confidentialité